13 décembre 2005

Fallait Pas Me Quitter Comme Ca...



J’imagine que dehors il ne fait pas aussi froid. J’abandonne gants et écharpe mais la persuasion ne dure qu’un temps.

C’est peu mais ça fait son effet. Je pourrais continuer ainsi.
Je vais passer un excellent noël. Mes neveux arrivent à hauteur de hanches, ils connaissent mon prénom. Je ne vouvoie pas mon père qui m’offre le cadeau de tous les retards. Lui ressembler n’a jamais été facile, le miroir a ça de salaud, refléter l’image d’un absent.
La table est dressée, la cheminée allumée, les invités enjoués.

Cette année, ça ne se passera pas ainsi. Persuasion morne, aussi perceptible que l’existence d’une vie extraterrestre. Elle me dit que « Tu as fait ce choix, tu dois l’assumer. » Elle ne sait pas, je ne lui en veux pas. Comment expliquer que mes réactions sont le résultat d’un long cheminement qui n’a pas d’issue.

La persuasion se portera donc sur le faite que ces vingt quatre heures vont passer très très vite.


Photo :
Copyright D. Juncutt
« Mélange des Genres : JB & Julio »