30 janvier 2006

Envoyez Vos Dons

autoportrait01_06300

Besoin de fric et avoir l’indécence de prétendre que je ne situe pas le bonheur au montant de mon salaire. J’avale le nem aux crevettes pour étouffer la certitude que je ne monnaye pas mon bonheur. Je persiste à coup de Riesling, que mes ambitions sont bien moins terre à terre qu’une working girl en mal de pouvoir, mais qu’ils n’en sont pas moins honorable.

Je ne fais pas les choses pour qu’on me paye, je ne cours pas après le biffeton, je ne sais pas me vendre, ni demander, et encore moins supplier. Je m’invite à offrir, un sourire pour seul salaire.

Mais aujourd’hui ma liberté nord américaine à un prix, elle me coûte deux mille cent euros. Mécènes et autres adorateurs bien pensants, ma banque vous attend.


Photo :
Copyright D. Juncutt
« Autoportrait-Délie De Sale Gueule »
Janvier 2006 »