09 mars 2006

Ne M'attends Pas Pour Dîner

vinyle400

La valise n’est même pas faite ni même songée, et déjà, je sais que personne ne m’attendra. Quelle claque que d’imaginer que rien ni personne ne me retient en France.
Mes cauchemars feront-ils aussi le voyage pendant que l’Autre chante « Il était une fois, toi et moi… N’oublie jamais ça. ».

Hier soir, le corps presque noyé dans l’eau sale et froide de mon bain. Les sons mouillés, les palpitations dynamiques et les pores du bout des doigts fripés, je m’endors. Dormir dans son bain c’est vieillir ses empreintes, accélérer le processus pour trouver la paix. Me faire agneau pour étouffer les grognements censés être révélateur de mes peurs.

Photo:
Copyright D. Juncutt
« Record »