18 novembre 2006

SK#087

Image Hosted by ImageShack.us

Quelle étrange sensation. Sentir de nouveau l’acidité au fond du palais, tracées et perdues dans des chiottes sales, la porte branlante, l’œil alerte.
La femme tigre, moustache imparfaite, se roule à terre et joue la féline. Je rigole, j’aime tout le monde ce soir. Le danseur torse nu sur le bar, la clubbeuse en fauteuil roulant, la jeune fille qui me tend du papier en guise de PQ, le barman qui me réclame son tips, les fumeurs extérieurs.

Mais à trois heures les lumières nous avertissent qu’il faut partir. Jordan Dare me hurle « Nice to meet you lady ! », et me tape dans la main comme si nous étions les meilleurs amis du monde. Nous sommes juste deux djs joufflus soulagés de venir à bout de nos sets respectifs. Quelle incommensurable satisfaction.
Sur le trottoir, on attend. Je tourne en rond, la mâchoire serrée. Il faut rentrer, la nuit n’a pas le droit de s’étendre à Montréal.

Frustration, taxi, lit. Je rêve qu’il neige, que je suis en tongue, et je serre ma tante dans mes bras pour la remercier de m’avoir tant soutenue. Comprends pas.


Photo :
Copyright D. Juncutt
« Tache de Bubble Tea »