13 janvier 2007

SK#105

Image Hosted by ImageShack.us

Loft qui se rempli peu à peu. Le dj met du bon son, qu’on soit dix ou vingt, il y met la même énergie. On sort notre bouteille du sac, chacun son alcool, comme dans toutes les soirées ici. On a poussé le vice jusqu’à apporter nos propres verres, gobelets Molson Dry qui me rappellent le camping de Gaspésie. Les mêmes têtes. Un milieu dans le milieu. Microcosme étouffant et rassurant. Je danse un peu mais ne fait pas la maline à côté des danseuses de ballet qui font les robots. La file d’attente des toilettes a déjà débuté, le maître du lieu lit des pavés philosophiques sur son trône, collectionne les numéros de Vice, a de belles photos salement accrochées aux murs. Trois verres renversés en dix minutes, le torchon est déjà noir.
Antoine dit qu’il se lève à six heures, qu’il veut être raisonnable. Colibri, Clémentine et moi assises sur le sofa en cuir. On fait des trucs bizarres avec nos doigts, on tire la langue de travers, on fait bouger nos narines. C’est à celle qui arrivera le mieux à faire la grimace, alors qu’on sait bien que tout est une question de génétique.

La lumière du grand matin met en évidence la poussière de la chambre. Éclairage divin qui te rappelle de faire ton ménage.
« J’suis déchirée de la vie » qu’elle me dit, la tête dans le clavier.
« Faut qu’on fasse plus de sport »;
« Y’a deux cent cinquante calories dans un verre de tequila ».
« Ouais… » que je réponds, les yeux gonflés. « Je vais me chercher un yaourt, t’en veux un? ».
Et sans tricher, sur le champ Daho chante « Je vais encore sortir ce soir, je le regretterai peut-être. »

Info design:
Internet Explorer affiche mal mon blog. Safari et Firefox semblent bien déchiffrer les données html-css.
IE et Microsoft, c'est de la mArde. Alors pendant que je règle le problème, je vous invite, non, incite à téléchargez Firefox, point virgule, ou d'optez pour un Mac, point barre.


Photo :
Copyright D. Juncutt
« Antoine »