19 juin 2008

SK#207



Je me gratte à sang. Ça me rappelle la bataille imaginaire que je dois mener toutes les nuits contre un moustique qui me déguste jusqu’à l’écoeurement. Je l’entends, alors je cache précautionneusement toutes chaires étendues sous la couette pour éviter l’attaque.
Succomber à la facilité. Eviter la bagarre.

Gail me parle de son vase vide. Mathilde réclame des câlins en regardant ailleurs. Maeva frôle ma main de sa peau matte. Camille m’insulte de salope en s’esclaffant lorsque je la soupçonne de cacher un tatouage dauphin au creux des reins. Catherine mime ses positions de Yoga. Virginie veut quitter son mec. Flo me confirme notre rendez-vous. JB pense que Calais est une bonne ville pour son concours. Isa a disparu. Marion est heureuse de partir à Londres.
Dans le métro du retour. Un homme rentre son ventre et fixant goulûment une gamine qui lit son livre sur lequel je relève la phrase « Il faut songer à faire autre chose. »


Photo :
Copyright D. Juncutt
« Audrey. Gaspésie. Québec »