25 novembre 2008

SK# 239



Tout est fade. Vous savez, comme manger un yaourt amer. L’engloutir sans plaisir juste parce qu’il faut finir un repas.
Heureusement ce matin, sur mon lieu de travail, à l’endroit même où des centaines de collègues se disent quotidiennement « allez, c’est reparti pour une journée », se trouvait un enclos rose dans lequel gambadaient, quelques lapins blancs. J’avais juste envie de m’allonger sur l’herbe et de faire mon Alice en rêvant à des voyages intérieurs des plus folkloriques.
Résultat, j’ai badgé - j’ai été prendre un café à quarante centimes – et j’ai checké mes mails.
Fade je vous dis, fade !

Photo :
Copyright D. Juncutt
« Des lapins au travail »