15 novembre 2008

SK#237



Presque quatre ans après la disparition tragique, à l'age de 1 an et demi, de mon premier bouledogue prénommé Oscar, il était ainsi clair que je ne retenterai pas l'expérience.

Le temps passe, les envies renaissent et peut être inconsciemment le besoin aussi. On n'expliquera pas pourquoi la lesbienne est génétiquement attirée par les chats aussi bien que je puisse l'être des bouledogues. Une race particulière à laquelle on devient addict, rendant toutes les autres fades et inintéressantes.

Je vous présente donc, Dallas, deux mois et demi. Son prénom est un hommage au bordel de ma vie, une façon de matérialiser l'imperceptible.

Et puis, venez visiter le nouveau magazine de Barbieturix sur www.barbieturix.com. Je veux que ça devienne une habitude aussi fréquente que celle que j'ai à ramasser les crottes de Dallas...

Photo:
Copyright D. Juncutt
"Dallas"